Probiotique : bienfaits, effets indésirables et comment s’en procurer

Probiotique

Les probiotiques désignent des micro-organismes qui se concentrent dans l’intestin. Ils assurent la digestion des aliments et maintiennent l’équilibre de la flore intestinale. Ils occupent un rôle défensif contre les attaques des allergènes, des virus et des microbes. Pourtant, leur consommation vous expose à quelques effets secondaires mineurs. Cet article lève le voile sur leur mécanisme.

Les bienfaits des probiotiques

Les probiotiques bio améliorent le transit intestinal. Le Lactobacillus casei DN 114 001 et le Lactobacillus rhamnosus GG réduisent les épisodes de diarrhée des enfants, la diarrhée du voyageur et les diarrhées infectieuses. Ils sont recommandés en guise de traitement contre la constipation.

Ils combattent le syndrome de l’intestin irritable (SII), une maladie qui provoque des sensations de malaise et des ballonnements. Le Lactobacillus et des Bifidobacteries réduisent la sécrétion de fluides responsables de ces maux. Ces bonnes bactéries viennent à bout de la Helicobacter pylori, germe à l’origine de l’ulcère et du cancer de l’estomac.

Ils maintiennent l’équilibre de la flore intestinale. Leurs actions éliminent les sensations permanentes de faim et favorisent la satiété. Ils constituent ainsi un allié minceur redoutable. D’ailleurs, un massage à l’aide de probiotiques fusionnés dans des huiles essentielles suffit à aplatir votre ventre et toutes les zones graisseuses en un temps record. Ils endossent également le rôle de complément détox naturel et libèrent votre corps des toxines.

Sur le plan esthétique, les probiotiques recèlent leur lot de bienfaits. Le bifidus et le lactobacillus protègent votre peau contre les infections et les inflammations cutanées. Ils renferment des capacités rajeunissantes. C’est pourquoi ils sont appréciés dans l’élaboration de produits de beauté bio.

Les effets indésirables des probiotiques

Combinés aux huiles essentielles à forte dose, les probiotiques provoquent des troubles digestifs. Ils accentuent certains types de fermentations bactériennes, causant des ballonnements, des gaz, des maux de ventre et des diarrhées passagères. Une interruption du traitement, une cure détox, un régime minceur à base d’aliments sains vous soulageront de ces symptômes.

Un risque d’infection est à craindre chez les patients sujets à un déficit immunitaire congénital et chez les bébés prématurés. Les catégories de personnes présentent un système de défense immature. Elles sont incapables de combattre d’éventuelles infestations microbiennes à la suite d’une prise de probiotiques, dans le cadre d’un traitement.

Les troubles cognitifs comptent parmi les effets néfastes. Ils se manifestent par une confusion mentale et des difficultés de concentration. Pour cause, les micro-organismes favorisent la production d’acide lactique, un composant temporairement toxique pour le système nerveux.

Appliqués sur les peaux sensibles, les produits de beauté bio riches en probiotiques développent de l’acné et de l’eczéma. Des vérifications sur l’innocuité, le genre et l’espèce du micro-organisme sont indispensables avant l’usage du produit. Un avis médical est également nécessaire pour minimiser les risques.

Comment se procurer des probiotiques ?

Les probiotiques sont naturellement présents dans :

  • les végétaux ;
  • la choucroute crue ;
  • les laitages fermentés ;
  • la levure de bière ;
  • le miel ;
  • les dérivés du soja.

Les fromages et les yaourts fermentés sont infestés de bonnes bactéries. Il en est de même dans les produits de beauté bio, les produits minceurs et les produits détox.

Auparavant, ces substances étaient une offre exclusive des pharmacies. Désormais, ils sont commercialisés dans les officines de ville, les grandes surfaces, les magasins bio, les boutiques spécialisées en diététique, les parapharmacies et les e-shops.

Les probiotiques revêtent plusieurs formes : comprimés, compléments alimentaires, liquides, poudre à diluer. Les gélules contiennent une dose infime d’huiles essentielles.

Par ailleurs, la vente de micro-organismes est soumise à une règlementation stricte. Certaines informations doivent figurer sur l’emballage, à savoir : les conseils d’utilisation, la dose quotidienne recommandée, les avertissements d’usages, les possibles effets secondaires, le genre et l’espèce des probiotiques.

Horaires de pharmacies à Nantes : s’informer sur les pharmacies de garde en ligne
Profiter du gout de la white widow sous forme de liquide CBD