Se doucher ou se baigner quand on porte un plâtre

se baigner quand on porte un plâtre

La fracture des os peut arriver à toutes les catégories d’âge après un coup violent, un accident de la circulation ou une mauvaise chute domestique. Un plâtre sera votre meilleur allié jusqu’à ce que les os cassés puissent se joindre de nouveau. Malheureusement, vous ne devrez pas être en contact avec l’humidité, sauf en respectant quelques consignes pour bien protéger le plâtre.

Acquérir une protection étanche

Le plâtre présente des éléments stables pour immobiliser la partie fracturée tout au long du traitement. Une béquille vous aidera à marcher si l’un de vos jambes est plâtré. Par contre, vous devez utiliser une chaise roulante en cas de fracture des os de vos deux pieds.

La méthode la plus simple pour éviter l’eau consiste à couvrir le plâtre dans une poche plastique. Enroulez le plastique autour du bras ou de la jambe cassée. Utilisez un élastique pour refermer le sac. Assurez-vous que l’humidité ne puisse pas atteindre le plâtre. Pour une solution présentable, achetez une protection pour plâtre originale. Il ressemble à un manchon qui affiche le format d’un grand gant si votre plâtre est sur le bras. Par contre, pour un plâtre sur la jambe, il ressemble de près à une longue chaussette. Il existe aussi des protections à base de caoutchouc pour vous permettre de nager confortablement. Une structure antidérapante est au rendez-vous pour assurer votre sécurité dans les zones glissantes. Trouvez sur internet la protection adaptée à vos besoins. Visitez les plateformes des spécialistes en matériels de protection des plâtres. Les modèles destinés aux enfants affichent parfois des motifs amusants : fleurs, étoiles, ballons, etc. 

Adoptez un bon réflexe pour couvrir le plâtre avec une couverture étanche lorsque vous approchez du liquide : en restant au bord de la piscine, en prenant un verre de jus de fruit ou en rinçant les mains.

Privilégier une douche à l’éponge

Même après avoir installé une protection pour plâtre imperméable, gardez le plâtre hors de l’eau. Au lieu d’entrer dans la baignoire ou d’ouvrir l’eau dans la cabine de douche, il est conseillé d’utiliser une éponge. Préparez des récipients pour contenir de l’eau chaude. Passez l’éponge sur toutes les parties de votre corps. Appliquez votre gel douche habituel sans abuser afin de faciliter le rinçage.

Vous pourrez passer plus de temps que d’habitude dans votre salle de bain. Vous avez intérêt à rester calme et prudent pour éviter d’humidifier le plâtre. N’enlevez la poche en plastique ou le caoutchouc qu’à l’extérieur de votre douche. 

Il se peut que le plâtre se retrouve mouillé malgré les précautions que vous avez respectées à la lettre. Si du liquide s’est déversé accidentellement à l’intérieur du plâtre, ou que l’os fracturé a été immergé dans l’eau, il faut rejoindre les urgences. Essayez de sécher le plâtre avec une serviette tout au long du trajet.

Demandez l’aide d’une seconde personne

Ressentir des douleurs insupportables est tout à fait logique en cas de fracture de l’os. Si vous vous sentez encore faible, confiez votre toilettage à une seconde personne. Un individu sain et bien adroit n’aura pas de laisser l’eau atteindre votre plâtre. Vous pouvez faire installer une chaise dans votre salle de bain. Vous aurez l’opportunité de vous asseoir sur un mobilier stable. Votre proche ou le professionnel de la santé qui s’occupe de vous guidera tous vos pas. 

Si le plâtre est sur les jambes ou les bras d’un enfant, il convient de le prendre dans vos bras. Vous n’aurez pas du mal à le tenir tout au long de son toilettage. Autrement, alors que le plâtre couvre un bras, le malade peut plonger dans la baignoire. Il doit simplement maintenir la partie plâtrée hors de l’eau.

Si vous avez des démangeaisons sur la partie plâtrée, un sèche-cheveux pourrait vous aider. Vous ne devez insérer aucun objet sous le plâtre pour gratter la peau.

Respectez les consignes du médecin

Il est conseillé de suivre à la lettre les consignes de votre médecin pour accélérer la guérison, mais surtout pour minimiser les séquelles. Pour une hospitalisation temporaire avec votre plâtre, demandez une protection pour plâtre auprès de votre établissement de soins. Si vous êtes consigné sur une chaise roulante, n’essayez pas de vous lever pour rejoindre la douche. Contentez-vous de passer un coup d’éponge sur les zones que vous pouvez atteindre avec vos mains.  

Alors que vous avez encore un rendez-vous chez votre médecin pour une intervention sur l’os fracturé, votre plâtre sera certainement renouvelé. Dans ce cas, exigez un modèle imperméable, surtout si vous devrez encore le porter pendant quelques semaines. De cette manière, vous n’aurez plus à chercher des revêtements en plastique avant d’entrer dans votre salle de bain. Par ailleurs, un plâtre imperméable peut afficher un coût plus onéreux qu’un plâtre classique. Vous avez intérêt à demander un devis au préalable avant de confirmer votre choix.

Contacter la CPAM : Comment faire ?
Prise de rendez-vous chez le médecin ou à la clinique : profiter d’une plateforme en ligne