Les vertus et caractéristiques de la pierre Malachite

Malachite

Bien qu’étant une pseudoscience, et que ses effets ne sont, pour l’instant, pas vérifiables de manière irréfutable, la lithothérapie séduit un bon nombre de personnes. Les témoignages ainsi que les sites internet qui promeuvent ses bienfaits s’accroissent de jour en jour. En quelques mots, cette pratique s’appuie sur l’existence d’une énergie ou de vibrations contenues dans les minéraux. Celles-ci sont capables de stimuler  l’état émotionnel et agissent également au niveau spirituel. À ce propos, il semblerait que chaque cristal ou pierre dispose de propriétés spécifiques dans le traitement de certaines pathologies. Cependant, la lithothérapie ne se substitue en aucun cas à une consultation chez votre médecin. Elle est destinée à accompagner les soins qui vous sont administrés pour obtenir des résultats plus convaincants. De nos jours, la pierre qui est la plus fréquemment utilisée est la malachite pour son large champ d’action, grâce à sa concentration énergétique.

La malachite : une pierre millénaire

La découverte et l’utilisation de la malachite remontent à la Grèce antique. En effet, l’on peut l’accorder à Pline le Jeune, sénateur, mais également poète, qui en a fait la description. Ses contours, mais surtout l’intensité de sa couleur rappellent les feuilles de la plante de mauve. C’est d’ailleurs de là qu’on en a tiré l’appellation, car le mauve vient du grec « malakhé ». Les théoriciens demeurent pourtant partagés puisque le contexte dans lequel cette expression se situe fait référence à la texture que la pierre évoque et non pas sa couleur. En outre, les croyances de l’époque attribuaient déjà une certaine importance à la malachite, notamment chez les Romains qui la portaient en talisman pour se prémunir contre la foudre. L’on pouvait aussi voir des traces de son utilisation à travers les objets d’art ou d’ornementation. Cependant, cette tendance se révèle être plus ancienne, car les premières civilisations égyptiennes employaient la malachite aux mêmes fins il y a plus de 3000 ans. De nos jours, la pierre de malachite est surtout utilisée dans l’industrie du cosmétique, mais aussi dans la médecine alternative. En l’occurrence, elle est reconnue pour ses propriétés purificatrices et antioxydantes.

Les spécificités de la pierre de malachite

La malachite, aussi connue sous les noms de cuivre carbonaté, oxyde vert de cuivre ou encore cuivre soyeux ou vert de cuivre ferrugineux, fait partie du groupe des carbonates. À part cela, le système cristallin (basé sur la symétrie) la classe parmi les cristaux monocliniques. Elle dispose d’une densité entre 3,6 et 4,05. Sa formule chimique étant Cu2CO3(OH)3, la malachite est un dérivé du minerai de cuivre, suite à une oxydation. Cela explique sa couleur verte, mais laisse également des indices quant à sa datation, car l’Âge du cuivre ou le chalcolithique remonte à 4000 av. J.-C. Par ailleurs, c’est une pierre relativement friable, car elle se situe entre 3,5 et 4 sur l’échelle de Mohs. Cela permet de la travailler plus facilement, mais nécessite, en contrepartie, plus de précautions quant à l’utilisation de liquides. À ce titre, l’acide chlorhydrique (HCl) donne lieu à une réaction d’effervescence lorsqu’il entre en contact avec ladite pierre. Aussi, similairement aux expériences sur l’eau de chaux durant les travaux pratiques de chimie en classe secondaire, la malachite semble se dissoudre dans de l’eau contenant du gaz carbonique (CO2). Toutes ces caractéristiques font de la malachite une pierre polyvalente avec un bon nombre de possibilités dans ce que l’on peut en faire.

La pierre aux mille vertus thérapeutiques

L’étymologie du mot lithothérapie en dit long sur ce en quoi elle consiste. Issue du grec lithos (pierre) et therapeia (cure), celle-ci administre des soins par l’intermédiaire de cristaux. Elle fait partie des branches de la médecine énergétique. Cependant, elle fait également appel à d’autres disciplines, à savoir la chromothérapie ou l’oligothérapie, ce qui rend les pierres différentes les unes des autres du fait de leur composition ainsi que leurs couleurs. Le facteur essentiel qui est pris en compte reste cependant leur fréquence vibratoire, car la pratique agit plus sur les portes de chakra qui jalonnent le corps humain. De surcroît, l’un des principes qui régissent la lithothérapie évoque que plus la méthode d’extraction de la pierre est difficile, plus l’efficacité thérapeutique de la pierre est grande. Cela étant dit, la lithothérapie agit aussi dans une dimension physique.

Ainsi, en ce qui concerne la malachite, les vertus en la matière sont nombreuses. Pour ceux qui sont souvent appelés au-devant de la scène et à s’exprimer devant un public assez imposant, la malachite a la réputation de renforcer votre capacité de persuasion, mais améliore par la même votre élocution pour un discours plus clair et plus concis. Elle apporte également plus de sérénité ainsi que de la clairvoyance vis-à-vis de la qualité des relations sociales qu’on entretient. Il peut s’agir des relations au sein de la famille tout autant que l’entourage au travail. En outre, sur le plan physique, les propriétés antidouleurs ont été reconnues depuis longtemps. La malachite a été utilisée par les Égyptiens pour soigner les problèmes au niveau des yeux, mais aussi pour soulager les douleurs dentaires.

Quant à la dimension énergétique, celle-ci présente des capacités d’absorption exemplaires. Les ondes négatives qui nuisent au bien-être sont absorbées par la pierre. Cela contribue également à l’équilibre spirituel et corporel, surtout pour les magnétiseurs. Tout cela ramène à la symbolique même de la malachite. Protection et guérison sont ses atouts. Elle est principalement associée aux chakra du cœur et du front. Par ailleurs, les zodiaques y rattachés sont le Scorpion, le Capricorne, la Vierge ou encore le Taureau.

Et comme toute ressource en ce monde, l’énergie contenue dans la malachite peut également se tarir. C’est la raison pour laquelle elle doit être rechargée et purifiée. Pour ce faire, il existe de nombreuses options à votre disposition, mais prenez le temps de vous renseigner sur celle qui convient à votre pierre. Les plus adaptées et ceux ne présentant aucun risque sont la purification par la terre en l’enterrant pendant une journée ou plus si besoin est, le rechargement par une géode de cristal ou encore le rechargement par la lumière de la lune, particulièrement efficace pour les pierres de couleurs sombres comme la malachite.

Un outil pour les artistes et artisans

Sans avoir forcément de rapport avec la lithothérapie, la malachite est aussi utilisée dans la joaillerie. Il n’est pas rare de voir des bijoux en malachite. Les colliers, les pendentifs ou encore les bagues de fiançailles sont de plus en plus personnalisables, de quoi faire leur originalité.

En-dehors de la lithothérapie, la malachite était largement employée comme pierre d’ornementation. Le plus grand projet réalisé reste la construction des colonnes de malachites pour la cathédrale Saint-Isaac à Saint-Pétersbourg (Russie), ayant requis plus de quinze tonnes de la pierre en question. Il y a également le célèbre Salon des malachites de Versailles, avec plusieurs objets d’arts qui ornent le Grand Trianon. La liste peut encore s’étendre étant donné que les constructions se sont réparties un peu partout dans le monde à travers les époques.

En remontant plus en amont dans l’histoire de l’art, notamment de la peinture, l’on s’aperçoit que la malachite a été utilisée comme pigment minéral depuis des millénaires. La plus célèbre est sans doute le tableau de Raphaël, la Madone Sixtine (1513-1514), où il a utilisé le pigment de malachite pour les draperies en arrière-plan. De par sa nature, ce dernier est photosensible et tend à changer de couleur au bout de quelque temps. C’est pourquoi il a été remplacé par un pigment de synthèse par les peintres plus récents.

Pour les designers d’intérieur, la malachite trouve également sa place. L’évolution de la technologie et le peaufinage des techniques ont conduit la malachite à s’adapter à de nouveaux supports. C’est le cas par exemple des réalisations du styliste américain Halston avec ses papiers peints muraux qui reprennent avec fidélité les motifs caractéristiques de la malachite. Il y a eu entre autres, Anthony Duquette avec son éminente résidence appelée Dawnbridge qui est essentiellement décorée avec le même style en malachite. Il est indéniable que la malachite reflète souvent la luxure et un goût prononcé pour l’extravagance. 

Comment s’en munir ?

Outre ses bienfaits pour l’esprit et pour le corps, la malachite présente également quelques avantages, surtout pour le client. En réalité, le marché de la malachite est relativement vaste et l’accès aux prix est raisonnable. Vous pouvez facilement vous en procurer auprès des sites de vente en ligne ou encore dans certaines bijouteries. Sachez tout de même que cela varie en fonction des fournisseurs ainsi que des périodes de l’année. D’un point de vue minéralogique, les plus importants gisements de malachite se trouvent en Russie dans la mine de Nijni Taguil puis en Afrique. Les autres pays comme la France, les États-Unis, le Brésil ou encore l’Australie en possèdent, mais en quantité moins importante.  Cela s’explique par le fait que la malachite soit un minerai dérivé du cuivre natif. Ce n’est qu’à la suite d’un processus d’oxydation que l’on peut obtenir de la malachite qui prend généralement plusieurs années. D’autant plus qu’il se confond généralement avec d’autres minéraux comme l’azurite ou la chrysocolle.

Comment se présente l’infection urinaire ?
Achat de lunettes de lecture : trouver les meilleurs prix en ligne